Solutions innovantes

actualite-transportissimo_small

Bunratty la sécurité véhicule industriel à 360° 3D

La Loi d’Orientation des Mobilités a été publiée il y a presque un an. Parmi ses nombreuses dispositions, l’une prévoit l’obligation d’apposer, sur les camions, des autocollants signalant aux autres usagers de la route les angles morts. Les transporteurs font connaitre leur mécontentement de l’utilisation d’un terme inapproprié en citant les mots « angle mort ».
Voir l'article
Capture caméra 360

BUNRATTY le troisième œil des conducteurs

Si les poids-lourds arborent depuis le début de l’année 2021 des autocollants rouge et jaune pour avertir du danger de l’angle mort où la visibilité du conducteur est altérée, il n’en est rien pour le moment avec les utilitaires légers où les contraintes de conduite sont à peut près les même qu’avec les véhicules lourds. La solution est l’installation de caméras et détecteurs de présence. L’un des solutions est la vision 360° 3D directement depuis un écran installé dans le poste de conduite. C’est la proposition de Bunratty Bodyguards, une entreprise familiale, précurseur sur le marché « assistance à la conduite des véhicules industriels » célèbre, en 2020, son vingtième anniversaire.
Voir l'article
1613843186110

Conduite de camions : la législation veut mettre fin aux angles non visibles

Depuis le 1er janvier 2021, les camions français frets ont l’obligation de signaler leurs angles morts par des autocollants. Et dès mai 2022, c’est l’obligation de détecteurs d’angle mort sur les poids lourds dans l’Union européenne qui s’appliquera. La volonté gouvernementale de mise en place du dispositif de signalisation des angles morts des véhicules lourds Vous l’avez surement déjà remarqué, depuis ce 1er janvier, des autocollants ornent les véhicules lourds que nous croisons sur la route. L’objectif étant de rappeler le danger potentiel de la proximité de ce genre de véhicules et à partir d’où nous devenons invisibles aux yeux des conducteurs. En effet, pour un poids lourd il peut être extrêmement difficile de voir surgir un deux-roues ou une voiture, entre les files, dans un virage et à un carrefour. Cette obligation s’applique ainsi aux véhicules lourds dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes. Par ces mesures prévues dans la loi d’orientation des mobilités, l’ambition est de renforcer la protection des usagers vulnérables. Encore bien trop d’usagers ne sont pas conscients de l’impossibilité par le conducteur de poids lourds de percevoir le danger à proximité.
Voir l'article

Dimensions